Your shopping cart is empty.

Your shopping cart is empty.

  • 
        <div class='title'>
          billboard3-he0mmp
        </div>

Chers peintres

Vernissage: mercredi le 30 mai à 16h30 / Opening Night: Wednesday May 30th, 4:30 pm to 8:30 pm
Salon B
4231 B, boul. Saint-Laurent, Montréal
L'exposition se poursuit jusqu'au 16 juin / The exhibition runs until June 16th

(English follows)

Indépendamment des questions de style, je trouve que tous les peintres sont admirables. Ce qu’il faut d’obstination — Cézanne! — et de sacrifices pour vouer sa vie à la peinture est tout simplement colossal. Les peintres sont des superhéros pour la plupart ignorés. Ayant été moi-même choisi par la peinture, je sens, au-delà des divergences esthétiques, une affection profonde pour chacune et chacun de ces précieux fous.

L’exposition «Chers peintres» est l’expression de ma reconnaissance envers les peintres québécois qui m’ont marqué. C’est un témoignage personnel, la mise en image de lettres que j’aurais pu leur adresser. Dialoguer par œuvres interposées, voilà le programme. Pour ma part, je choisis le portrait. Riopelle, Borduas, Ferron, Molinari, Goodwin, Séguin et d’autres passeront à ma truelle. Représenter un peintre, c’est d’abord capter un regard. Tout y passe.

La forme du diptyque m’est apparue comme la voie idéale pour explorer cette idée. D’un côté, le visage du peintre. De l’autre, une extrapolation abstraite — une image mentale? — rappelant l’œuvre dudit peintre. Deux langages distincts unis comme des volets autour de la fiction d’un seul être. C’est que, pour représenter un peintre, un certain dépassement au niveau des moyens s’imposait il me semble. Il faut s’atteler à une tâche unique: traduire ce que chaque peintre a été le seul au monde à voir. Voilà enfin l’ambition que je me donne. Précieux fou!

 

 

 

Aside from esthetical issues, I find all painters worthy of admiration. The stubbornness — Cézanne! — and sacrifices necessary to devote one’s life to painting are tremendous. Most painters are unknown superheroes. Being myself chosen by painting, I feel profound affection towards each of these preciously insane humans.

The exhibition “Dear Painters” is a tribute to the Quebec painters who have shaped me. It’s a personal testimonial, like letters that I could have addressed to them. The idea was to have a conversation through artwork. On my side, I choose portraiture. Jean-Paul Riopelle, Paul-Émile Borduas, Marcelle Ferron, Guido Molinari and Marc Séguin have suffered under my palette knife. To portray a painter is essentially to capture a gaze. Everything is reflected in the eye.

The ideal form to embody this idea appeared to me to be the diptych. On one side, the face. On the other side, an abstract outgrowth — a mental image? — referring to the work of the painter depicted. Two distinct languages united around the fiction of a single self. One needs to get out of the usual tracks to represent a painter. To translate what each of them was the only one in the world to see is a unique task. But it’s the goal I set myself. What can I say? I’m preciously insane!

Saved Successfully.

This is only visible to you because you are logged in and are authorized to manage this website. This message is not visible to other website visitors.

×

Import From Instagram

Click on any Image to continue

×

Manage Favorites

Below, select which favorite lists you would like to save this product into.

×

Tirage d'une reproduction de votre choix!

Je fais tirer une reproduction d'une œuvre au choix du gagnant ou de la gagnante, imprimée en format 13" X 19" sur un papier Hahnemühle mat, sans acide, 100% coton.

Le tirage aura lieu dimanche le 4 novembre 2018 à 10h. Le nom du gagnant (ou de la gagnante) sera alors annoncé sur ma page Facebook.

Écrivez votre nom plus bas pour participer. Bonne chance!

 

= required